Programme d’Appui à la Réforme de la Sécurité 2 (PARSS2)

En lien avec la Politique Nationale de défense et de sécurité (PNDS), le programme financé par les ressources du 10ème FED a permis:

  • d’opérationnaliser le Comité National de Pilotage de la Réforme du Secteur de la Sécurité,
  • de moderniser la gestion des ressources humaines et
  • de former les parties prenantes pour permettre aux structures d’avoir une approche transversale et dynamique bien intégrée dans les structures de l’Etat.

La question des violences basées sur le genre est un problème croissant en Guinée sur laquelle les réponses données au niveau police et justice, restent inefficaces. Si la création en 2009 de l’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM) est une avancée, ce service a clairement besoin de capacitation, de formation et surtout d’encadrement afin de mener son travail à bien. Il est aussi essentiel d’assurer une coordination opérationnelle efficace entre les différentes institutions impliquées, comme avec la société civile

Un mécanisme de Réintégration Socio-Economique (RSE) des populations vulnérables, dont celles issues de la restructuration des Forces de Défense et de Sécurité (FDS), a été mis en place par le PARSS 2. 2.000 personnes vulnérables (à Conakry et Kissidougou} ont bénéficié de la création d’activités durables génératrices de revenus (transport urbain, étuvage et décorticage du riz, production maraîchère, vente de poisson et petit commerce, etc.) à travers la constitution de 90 groupements